Le CCN & Le Théâtre & le CCN de Namur
Reportage

Festival de l’Horreur : une centaine d’élèves namurois.es participent à l’aventure !

Pendant quatre journées dantesques, alors qu’il flirte avec des tueurs en série, des extraterrestres, des scream-queens, des bêtes dangereuses ou des monstres du cinéma et de la littérature, le Théâtre de Namur enfile un costume de circonstance. Son manteau - taillé sur mesure par les scénographes Cécile Balate et Ditte van Brempt en collaboration avec quatre écoles namuroises – renferme des ambiances étranges et insidieuses. Les atmosphères sombres et particulières, les détails suscitant un sentiment de malaise, les réalités décalées et anormales y règnent plus en maître que le sensationnel ou les flots d’hémoglobine. Le nouvel habit du Théâtre, s’il est brodé d’horreur et de fantastique, est en effet constitué d’une étoffe fine et subtile.

De la moquette rouge avec des pochoirs noirs inspirée du film Shining dans le hall d’entrée au mapping d’Anouck Thibaut et Martin Castagne animant un nid de mouches sur la façade du théâtre en passant par des ambiances sonores et des branchages troublants dans les couloirs, tout est question de suggestions à l’apparence inquiétante. Quant au Foyer, il est transformé en un énigmatique lieu abandonné recouvert de draps blancs et de rideaux jaunis, avec des feuilles mortes et une lourde fumée nappant le sol. Des silhouettes étranges, présences fantomatiques ou surprenantes, arpentent ce décor singulier, telles cette mariée dont le flanc est brûlé, cet homme en chaise roulante inspiré d’Hannibal Lecter ou ce personnage anglais au costume chic de tweed vert dont le dos est comme ouvert suite à une déflagration… Mais qui sont ces jeunes incarnant les ténébreuses présences ? D’où viennent leurs costumes ? Comment l’habillage des lieux a-t-il été réalisé ?

Un projet en collaboration avec les écoles l’Ilon Saint-Jacques – Section Etalage, l’ESND – Section Art d’expression, l’Institut Saint-Joseph de Jambes – Section Mode & Stylisme et l’EMAP – Section stylisme.

Mener un projet avec des écoles namuroises pour habiller le théâtre de manière scénographique et théâtrale pendant le Festival de l’Horreur, c’est l’idée de base de Virginie Demilier et de l’équipe de médiation du Théâtre et du CCN de Namur. Il s’agit d’ouvrir le lieu à des élèves, de les mettre en relation avec des professionnels et de permettre que s’installe un véritable échange pour que les jeunes y trouvent du sens par rapport à leurs études.

« En mai dernier, explique Mélanie Delva, chargée de médiation et coordinatrice du projet, on a rencontré les deux scénographes pour prendre connaissance de leurs envies artistiques. De là est venue l’idée de faire appel aux élèves d’art d’expression de l’ESND pour incarner les personnages errant dans le théâtre, de les faire habiller par des étudiants en stylisme de l’institut Saint-Joseph et de l’EMAP et de s’adresser aux élèves étalagistes de l’Ilon Saint-Jacques pour la transformation des lieux. Le sens du projet est d’être dans le donnant-donnant et dans l’ouverture : les élèves y sont des partenaires actifs dans la réflexion et la création et non des petites mains. On veut leur permettre de découvrir des métiers et des techniques tout en laissant la place à leur imagination et à leur créativité. C’est un travail de médiation par l’expérience, par la pratique ».

À la rentrée scolaire, les professeurs lancent leurs élèves à l’assaut du projet et leur proposent d’amener leurs idées aux deux artistes scénographes : « C’était super gai et riche de découvrir leurs nombreuses propositions, leurs univers et leurs références sur l’horreur et le fantastique, ils nous ont surpris et ont nourri notre réflexion », commentent-elles.

Les élèves en stylisme rencontrent alors Henriette Reusser, habilleuse du Théâtre : « Le temps de travail et de préparation étant très court, plutôt que de leur demander de coudre de A à Z leurs vêtements, je les ai emmenés découvrir notre réserve de costumes. Certains y ont choisi les vêtements qui les intéressaient et ont retravaillé les pièces pour en faire de nouvelles créations. Reprendre des anciens costumes, les modifier, c’est cela aussi le métier d’habilleuse dans un théâtre : beaucoup de retouches, beaucoup de transformations. Les élèves ont laissé libre court à leur imaginaire, je pense qu’ils se sont fait plaisir et le résultat est bluffant. » Cécile Balate et Ditte Van Brempt pointent par exemple ces deux robes de bal en taffetas mauve que les élèves ont déchirées par endroits et sur lesquelles ils ont créé des poches de pourriture avec des ajouts d’acrylique et de différentes matières.

Pour l’habillage du théâtre, les élèves étalagistes, qui découvrent le travail de scénographie d’un lieu, ramassent des branchages en forêt et leur fabriquent des fausses feuilles donnant la singulière impression que les plantes ont pris possession de l’endroit. Deux d’entre eux aident également Henriette à couper et patiner des rideaux participant à l’ambiance empoussiérée du Foyer.

C’est alors au tour des élèves d’art d’expression de travailler leur partition, de prendre connaissance des costumes créés pour leurs personnages et de pouvoir enfin répéter leur incarnation avec les habits créés. « Sans texte, sans script, ils doivent créer leur rôle de toutes pièces, l’incarner et le jouer en totale immersion dans le public… c’est un beau challenge pour eux dans un cadre professionnel » apprécient Cécile et Ditte. 28 jeunes se relaient pendant les quatre jours du Festival pour incarner les « présences » du théâtre, maquillées et coiffées par Catherine Tilmant et par deux professeurs et des élèves de l’institut Saint-Joseph, section maquillage et coiffure.

« Démarrer concrètement le projet avec les élèves le 1er septembre pour une réalisation le 9 novembre, jour d’ouverture du Festival, c’est très court… surtout avec tout ce qui a été construit, chapeau à tous les élèves et professeurs ! » conclut Mélanie Delva.


 

ESND - Section Arts d’expression / Incarnation des présences dans le théâtre

Belja Diyana
Bodart Théa
Bouvier Félicette
Brosemer Marine
Counet Emma
Coyette Amélie
Craps Lissoir Maëllys
Daras Juliette
Duflou Manon
Gervais Eva
Hellemans Sarah
Hennaux Rafael
Huberty Edouard
Marliere Hannah
Pimpurniaux Anna
Piret Briséis
Ralet Lilou
Ramani Suéda
Ravet Rosalie
Rixen Jonas
Thomas Timée
Vandenberghe Louise
Warzée Leyna
Tries Maria
Mathay Mila
Voisin Clément

Professeurs
Dassy Patrick
Raymond Charlotte

INSTITUT SAINT JOSEPH – Section Mode et Stylisme / Habillage des présences

Bero Nora
Eymard Elise
Rousseau Madeline
Tartinville Magali
Béssiné Ariel
Dosso Fatim
Frédéric Maeva
Karnukaeva Limda
Lecocq Victoria
Leurquin Léa
Marchal Zeliah
Michel Lisa
Nève Flavie
Nonet Garance
Weigert Elerinna

Professeurs
Amandine Duez
Cédrine Marcoen
Suzanne Goosse
Aurélie Jomouton

INSTITUT SAINT JOSEPH - 7ème artistique / Coiffure et maquillage des présences

Adèle Ayaden
Maëva Lopopolo
Marion André
Thomas Collet

Professeurs
Florence Degrune
Florence Hanot

EMAP - Section Stylisme / Habillage des présences

Bouty Océane
Brijs Lise
Dethise Manon
Duval Carla
Henkin Lucas
Laureys Hélia
Laviolette Lucie
Lebrun Ema
Léonard Clémentine
Martens Lola
Mukashema Pamela
Pirard Sarah
Taminiaux Emy
Vandenabeele Camille
Alhadeff Sarah
Camboni Sylvain
Desmet Milana
Germy Anaël
Herremans Shanna
Hesbois Elisa
Lombart Germain
Otri Lana
Piquin Léa
Roland Nina
Rondeaux Lucas
Satinet Naomè
Wang Louis
Aimé Kriss
Carlier Cassandra
Do Thi Ngo
Hudlot Marion
Laroche Emiline
Lohay Louis
Marteau Gabrielle
Noppe Sacha
Palmans Elsa
Balin Thomas
Ceulemans Verena
Duchemin Madeline
Fiévet Ilona
Houman Julie
Houssa Lorélie
Kinif Clarisse
Mercenier Eliott
Noël Laura
Paganelli Emma
Poncin Maximilien
Uon Alizée-Devi

Professeurs
Mélanie Gerard
Morgane Mangin
Clarisse Delchambre

ILON SAINT JACQUES - Section Étalage / Habillage du Théâtre

Ancion Dorian
Dussenne Samantha
Elion Epoko Glady
Jahiu Erduan
Jandrain Mathieu
Michel Lou
Mubaraka Jospin
Quertainmont Marine
Sali Arian

Professeurs
Christine Godeau
Cécile Bruyère

ÉCOLE DES ARTS D’IXELLES / Mapping sur la façade du Théâtre

Anouck Thibaut
Martin Castagne

Lundi 28 novembre 2022

Mardi 29 novembre 2022

Mercredi 30 novembre 2022

Jeudi 1 décembre 2022

Vendredi 2 décembre 2022

Samedi 3 décembre 2022

Dimanche 4 décembre 2022

Lundi 5 décembre 2022

Mardi 6 décembre 2022

Mercredi 7 décembre 2022

Jeudi 8 décembre 2022

Vendredi 9 décembre 2022

Samedi 10 décembre 2022

Dimanche 11 décembre 2022

Lundi 12 décembre 2022

Agenda