Le CCN & Le Théâtre & le CCN de Namur
Résidence

Quentin Yvelin, photographe en résidence

Où le corps atypique et singulier est envisagé comme un matériau biographique

Publié le 20 décembre 2023

© Quentin Yvelin
© Quentin Yvelin

Du 8 au 26 janvier, nous recevrons en résidence de recherche et écriture le photographe plasticien Quentin Yvelin. Sensible à la rencontre humaine, il vous propose de prendre part à sa résidence.

" Pour mon projet en cours La poitrine creuse, j'aimerais partir à la rencontre de personnes porteuses de pathologies respiratoires - asthme, pneumopathie, greffes pulmonaires, thorax déformés - ou des praticien∙nes qui sont au contact de ces personnes dans des unités de soins ou dans des disciplines telles que la danse, les arts et les techniques de combat etc.

Dans l'objet de ma recherche artistique - en image, en mouvement, en voix - le corps atypique et singulier est envisagé comme un matériau biographique en puisant dans une pathologie et une malformation thoracique, la photographie, la danse et le rituel deviennent les moyens d'interroger et de créer la matière d'une expérience sensible, sensitif, d’une résilience et d’un soin. L’image et le mouvement permettent ici d’envisager la question du souffle et du corps, de l’énergie vitale et de sa transcription. C’est à la fois par le biais thérapeutique et artistique que cette recherche interroge le corps dans ses aspects macrocosmiques et microcosmiques. La sensation et la figuration. l’action et le non-agir, le plein et le vide. "

Quentin Yvelin

Quentin Yvelin

Témoin des tremblements de l’être comme du monde visible, Quentin Yvelin adopte la position de l’intermédiaire, de l’intercesseur, du messager.
Fabien Ribery, L'intervalle

Inspiré par la nature et le mysticisme, Quentin Yvelin réalise des ensembles photographiques délicats, dans lesquels la magie se mêle à la beauté de l’imperfection.
Lou Tsatsas, fisheye magazine

Né en 1988, Quentin Yvelin vit et travaille en Bretagne.
Formé à l’Université Paris 8 (photographie et art contemporain) puis à l’Ecole Européenne Supérieure d’Art de Bretagne, il s’oriente vers la photographie et l’édition graphique. Son travail se situe à la frontière d’une écriture documentaire subjective et d’une approche plasticienne et organique, s’articulant autour de questions liées à l’autobiographie, l’étrange et le corps. Il y a dans ses images une tension entre la mélancolie et le désir, entre le fragile et le brutal. Sa pratique s’inscrit dans un champ élargi du photographique avec l’installation, l’auto-édition et le design graphique et depuis quelques années elle intégre la danse et la sculpture. Quentin Yvelin expose régulièrement en France et en Belgique. Il a notamment participé à la première biennale ART press des jeunes artistes ( Saint-Étienne, 2020 ), lauréat de la résidence les essentielles au centre d’art GwinZegal ( Guingamp, 2021 ), finaliste de la Quinzaine photographique Nantaise en 2021 et finaliste de la première édition du fanzine Dummies organisé par le Bal dans le cadre de Rolling Paper. Son travail est régulièrement exposé ( Lendroit éditions, Rennes; la Galerie l’Enfant Sauvage, Bruxelles...).
Source : bio officielle de l'artiste.

 

Vous vous sentez concerné·es par ces pathologies décrites plus haut ?
Contactez sans tarder Quentin Yvelin via :
→ Son Instagram
→ Son site web

 

Publié par Jean-François Flamey / CCN

Samedi 13 avril 2024

Dimanche 14 avril 2024

Lundi 15 avril 2024

Mardi 16 avril 2024

Mercredi 17 avril 2024

Jeudi 18 avril 2024

Vendredi 19 avril 2024

Samedi 20 avril 2024

Dimanche 21 avril 2024

Mardi 23 avril 2024

Mercredi 24 avril 2024

Jeudi 25 avril 2024

Vendredi 26 avril 2024

Agenda